Saturday, December 29, 2012

Papillottes exquises II

Encore de la poésie de Noël, grâce aux citations trouvées, découpées et que la hasard a magiquement reconstruites...

 
La Musique commence: plus belle pour moi que les passions.
L'amour: ferme les yeux et tu en verras le lendemain.
La poésie de la Terre le lendemain de la musique commence.
Ma matinée est à la rosée ce que l'eau ne meurt jamais.

La pluie est plus belle pour moi que quand tu lances la flèche des sentiments.

La soirée n'est jamais la musique du discours.

Le lendemain de ses idées de la veille ne restait que la poésie de la Terre.

Oh Uniquement la caresse.

Wednesday, December 26, 2012

Papillotes exquises

C'est de saison. On prend les petits papiers dans les papillotes, ceux avec les citations ou les blagues, on les découpe en morceaux, on mélange, et voilà:

Nul ne skie doucement sans laisser les garçons glisser.

La bonne volonté respectable me paraît être la gourmandise.

Tuesday, December 25, 2012

Dead Can Dance fan video

 Click here to see the Video on YouTube: http://youtu.be/0HRnGIvIyJI

A short fan video on DCD, with the posthumous participations of Hildegard Von Bingen and Hieronymous Bosch.

Hildegard von Bingen, a medieval workaholic:
(1098 – 17 September 1179), also known as Saint Hildegard, and Sibyl of the Rhine, was a German writer, composer, philosopher, Christian mystic, Benedictine abbess, visionary, and polymath.[1] Elected a magistra by her fellow nuns in 1136, she founded the monasteries of Rupertsberg in 1150 and Eibingen in 1165. One of her works as a composer, the Ordo Virtutum, is an early example of liturgical drama and arguably the oldest surviving morality play.[2]
She wrote theological, botanical and medicinal texts, as well as letters, liturgical songs, and poems, while supervising brilliant miniature illuminations.
From http://en.wikipedia.org/wiki/Hildegard_of_Bingen

More on Bosch's "Garden of Earthly Delights" previously in my blog.

When I was working on Rodney's adventure in the land of Nod, I remembered the cover for Aion, which actually introduced me to Hieronymus Bosch that many years ago! So when preparing the material for the animation film, I kept in mind I wanted to do a little something to link DCD and Bosch again.
Hence this very short fan video clip, where I added the music from Hildegard von Bingen: I was lucky enough the three times I saw DCD live to sit very close to the front and to enjoy watching Lisa sing; her own language and absorption in this kind of mystical realm led me to think that Hildegard would be the right accompanying music for this. For a while I toyed with the idea of mixing in african drums in the background, but decided against, to keep the focus on medieval era.
Hildegard had invented a secret language and a secret alphabet; that is the one I used in the opening title (at random I have to say), to rewrite the band's name.




Thursday, November 22, 2012

Edo Hopper

Ikeno TaigaEdward Hopper
June 6, 1723, Kyōto, Japan
died May 30, 1776, Kyōto
July 22, 1882, Nyack, New York, USA
died May 15, 1967, New York City
The Chobenzu, 1771 Nighthawks, 1942
釣便図(国宝 十便十宜帖のひとつ)池大雅筆 Art Institute of Chicago
17,7 cm x 17,7 cm 84.1 cm × 152.4 cm


Biography Painting description


Friday, November 2, 2012

Sarah Bernhardt par Mucha

Une petite retouche d'une photo de Sarah par Nadar dans son costume de la tosca, en utilisant les superbes motifs crées pour Gismonde par Mucha.


Monday, October 22, 2012

La tempete sur le pont de Volonne ce matin

Matin musical,
Pluie battant le tablier:
Ruisseaux sur le Lac


Et un petit haïku de Bashô:

初しぐれ猿も小蓑をほしげ也
はつしぐれさるもこみのをほしげなり
hatsu shigure saru mo komino wo hoshige nari
the first cold shower
even the monkey seems to want
a little coat of straw
la première douche froide
même le singe semble vouloir
un petit manteau de paille


Friday, October 5, 2012

Wednesday, September 5, 2012

Goldman Sachs sur Arte

A voir, la banque aux 700Md € d'actifs (deux fois le budget de la France...):

http://videos.arte.tv/fr/videos/goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde--6894428.html

Lire aussi mon article sur Praghi:
wario praghi in europealand


Saturday, September 1, 2012

Correspondances: Article de presse 1/9/2012

Voici un article de journal sur l'exposition à laquelle j'ai participé.
Here is a press article on the exhibition from Mézel, with a few words from the local artist association's president.


Sunday, August 26, 2012

Correspondances: Reportage sur l'expo

You will find me amongst a selection of the other artists from the exhibition in the following video report (only in French though).

Je figure dans le reportage suivant avec quelques un des autres artistes - Ô combien plus talenteux que moi! - de l'expo:


Explications sur mon installation / Explanations on my installation.

Monday, August 20, 2012

Article 35 (droits de l'homme et du citoyen)

Article 35:
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Saturday, August 18, 2012

From London with Love: Auto-portrait / Self-portrait II

As part of the exhibition in Mézel, it was also asked of the artists to present a self-portrait. Here is a picture of what I did, in-situ at the entrance to the show (there will be a better quality photo when I get the piece back home via London...). It is a collage on postcard and cork board called "From London with Love":

From London with Love

Pour l'expo de Mézel, il avait été demandé à chaque artiste de produire un auto-portrait, affiché à l'entrée. Voilà ci-dessus ce que j'ai réalisé, la photo n'est pas terrible, il y en aura une de mieux dès que je récupère mon travail. C'est un collage sur carte postale et tableau en liège intitulé "From London with Love".

Info sur l'expo / Info on the exhibition:
http://jmj-on-dehiscence.blogspot.fr/2012/08/correspondances-installation.html

Friday, August 17, 2012

Thursday, August 16, 2012

Correspondances: first feedback

Today was the first day of the exhibition where "Correspondances" is shown. The visitors who tried did get what I was communicating with them, one even said she felt downright anxiety and relief throughout the short.

You can watch my short report here on YouTube.

Or use the player below:


Tuesday, August 14, 2012

Correspondances: installation

Recto
(english version: scroll down)

Pour un exposition ayant lieu à Mézel (Alpes de Haute-Provence) du 16 au 20 Août 2012 sur le thème de l'auto-portrait, j'ai réalisé une oeuvre multimédia: un panneau en bois représentant une porte et un court-métrage, le tout s'intitulant "correspondances".

L'auto-portrait ultime est ce que vous allez voir en regardant ce film court. J'ai décidé de montrer un de mes rêves, révélateur s'il en est du portrait d'une personne ! Si pendant la journée nous n'utilisons que 10% de notre cerveau, la nuit nous offre l'occasion de vivre les aventures infinies de l'inconscient, avec un richesse expressive que notre vocabulaire de peut commencer à décrire. Certaines situations on l'air de se reproduire plus que d'autres en ce qui me concerne : des labyrinthes de pièces, des dédales de rues et de portes, poursuivant quelque chose d'inconnu et important, ou bien étant moi-même poursuivi.


Verso
Un rêve est aussi émotionnellement réel que n'importe qu'elle action de la journée : qui ne s'est jamais réveillé angoissé un matin, ou bien rempli d'énergie ? L'idée de la porte rêvée devient une sculpture dans notre monde « réel », et sa mise au réel à engendré dans ma psyché une suite de remous : c'est une boucle de feedback. Toucher du doigt cette « porte » en bois, c'est toucher un symbole de mes rêves. Par la même, votre imagination commence son travail à créer sa propre porte dans votre esprit, votre propre représentation, ainsi votre esprit ouvre ma porte imaginaire sur un aspect intime de ma personne.

Afin de garder un côté primitif (dans le sens du rêve comme fonction ancestrale de notre cerveau), mon approche est calquée sur l'arte povera, réutilisation de bois, matériaux industriels (aluminium), récupération de fins de bouteilles (brou de noix par exemple) etc. La musique du film est de Scelsi, « l'âme ailée », un compositeur italien tourné vers une exploration spirituelle et orientalisante de sa musique, et qui cherchait à communiquer une vision transcendantale de la réalité.


Watch the video now / Regardez mon court-métrage

Here is the ultimate self-portrait in that short movie. I have decided to show you a very revealing dream of mine. It is said that during the day we are using only 10% of our brain (and certainly less at about pub closure time), at night however we have the opportunity to live to the full of our unconscious, communicated in a non-verbal way. Some situations are reoccurring in my dreams: labyrinths of intricated rooms, empty menacing streets and endless doors, running after something unknown yet important, or being the prey to something big.

Emotionally, a dream is as real as the real "thing": have you ever woken up panicked, anxious about  a relative for instance? In my installation, the idea of the dreamed door becomes a reality by becoming the sculpture (wooden panel); thereon, its existence in the real rippled in my psyche to create new "forms" in a feedback loop. Then, to touch this wooden door is to touch one of my dreamt symbols, and you doing so generated in your own mind a model for this door, with your own affects attached to it. So your imagination opened its door to a perception of one of my intimate dreams.

To keep a primitive approach, whereby our dream-world is an ancestral function of our brain, I tended to imitate the Arte Povera process and reuse stuff (wood panel, industrial coating etc.). The music is by Scelsi (l'âme ailée), an Italian composer who used music to explore his spirituality, to communicate his transcendence of reality.



Friday, August 3, 2012

Holbein's Alphabet of Death / Alphabet de la mort 2

Martin Hagstrøm did a fantastic job adapting my short film for his web site! He used my short to supply him with nice new animations. Have a look there: Holbein on dodans.com, enjoy!

My personal work for this is under copy left, i.e. I am doing this for my pleasure, so if you liked the film and have some (simple) requests, I can try to accomodate.

Martin Hagstrøm vient de réutiliser mon court pour animer son site web en accentuant le côté ludique et découverte. Allez voir le résultat sur Holbein on dodans.com (en anglais ou danois).

De plus, si vous aimez mon court et désirez que je vous aide à l'adapter, n'hésitez pas à demander car il est en "copyleft", càd vous êtes libre de faire ce que vous voulez du résultat.

Tuesday, July 31, 2012

Lapidation au Nord Mali / Couple stoned to Death

Voilà, la loi de la charia, médiévale et patriarcale, est en train d'être instaurée dans le Mali du Nord par les touaregs d'Ansar Dine, sur une surface grande comme la France.

Ce qui me frappe le plus dans cette histoire, sont les 202 complices des islamistes: les 2 élus et les 200 témoins environ. La peur a commencé son œuvre destructrice. Des femmes non voilées ont été battues au visage, et nous pouvons facilement inférer que ce n'est qu'une parties des exactions locales qui ont été reportées, mais aussi que cela ira en empirant.

L'humanité des habitants du Nord Mali est en train de mourir.

Shariah law, a medieval patriarchal set of laws, has just been applied by North Mali's Ansar Dine tuaregs. North Mali refers to an area as big as France.
What shocks me most in this sad story are the 202 islamist accomplices: 2 government officials and about 200 witnesses. Fear is now instilled in the hearts and minds, destroying the humanity in the local inhabitants. Unveiled women have reportedly been beaten in the face; we know that only a few local exactions are reported in the international media, and moreover the situation is going to worsen for women and all the vulnerable in the coming days and weeks.

Rapport/report:
Les islamistes lapident de jeunes amants (AFP)
Mali unwed couple stoned to death (Al Jazeera)
Mali unites against the Ansar Dine Islamists in Timbuktu


Pour ceux qui ont besoin de visualiser une lapidation / For those who need help visualize a stoning:

Picture (c) Siol.net

Encore un soupçon sur Mario Draghi / Draghi's conflict of interest

Voilà donc une info presque inintéressante tellement elle était attendue (source: le Monde):

Mario Draghi visé par une enquête de l'Union européenne

Il appartient en effet au G30, un lobby de banquiers! Affaire à suivre...

Dans la série, revoir donc mon article Mario Draghi in Europealand

Saturday, July 28, 2012

Hans Holbein: the Alphabet of Death / L'alphabet de la Mort


Original picture for "A"
J'étais particulièrement intéressé par les "danses de la mort" après avoir vu une image de l'une d'entre elle, attribuée à Bernt Nokte. En recherchant son contexte, je suis tombé sur un site internet présentant ces gravures de Hans Holbein (16ième siècle), et tout de suite j'ai eu envie d'en faire quelque chose. Voilà le résultat suivant quelques semaines de travail ces images. La musique qui accompagne cette vidéo est la danse macabre de Saint-Saëns, qui m'avait parue adéquate. Notre société occidentale d'alors vivait la mort, pour ainsi dire, et l'avait intégrée comme grande égalisatrice et consolatrice des maux du moment.Contrairement à cela, la tendance contemporaine est d'ignorer l'inévitable, elle est de rester dans une illusion de jeunesse et d'invincibilité au nom de l'hédonisme et du capitalisme. A mon avis, se recentrer sur l'idée de la fin, individuelle et inéluctable, amène une nouvelle perspective sur la vie: une liberté intérieure et l'envie faire de notre mieux ici et maintenant!


Le texte accompagnant les images provient d'un livre du 19ième (domaine publique), l'édition étant bilingue français-anglais (et latin).

Tout à la fin, j'ai remis l'image de la Mort avec la fille de joie: cette image exemplifie notre rapport ambiguë avec la Mort, le sexe, l'exploitation et l'illusion (dormir, mais pas mourir).

Le site (en anglais/danois) sur ces gravures: http://www.dodedans.com/Eholbein.htm

Redesigned picture for "A"
I was researching the medieval dances of death after I found one attributed to Bernt Nokte. Looking for more information, I found a very informative web site introducing Hans Holbein's engravings: instantly, I felt I wanted to do something with these.This video is the outcome of several weeks touching up the images. The music is Saint-Saëns "Dance Macabre".

The accompanying text comes from a later source, a book published in 19th century. The original edition of the alphabet included quotations from the bible.

Eventually, I added the image of death and the prostitute because I think it  was iconic of our mortal situations: sex, exploitation, illusions (to sleep rather than to die, "Sleep with Death"), and finally of course the unavoidable Death.




The excellent web site on Holbein's alphabet: http://www.dodedans.com/Eholbein.htm



Wednesday, July 25, 2012

L'homme qui plantait des arbres / The man who planted trees

This is a text from Jean Giono (a french writer from Provence). Many things this blog stands for are so simply and nicely put in this prose, that it is a must-read for you, dear reader.

Ce texte de Jean Giono reflète à merveille certaines des idées que, maladroitement, j'essaye de d'exprimer. A lire et relire.

En Français:
http://www3.sympatico.ca/ismu/Jean_Giono.html

In English:
http://home.infomaniak.ch/arboretum/man_tree.htm

Thursday, July 5, 2012

Lana Del Rey vs Edward Hopper

This is a very special short film: I brought together for the first time the universe of Edward Hopper with the moodiness evoked by Lana Del Rey's Video games song. I cannot recall which one triggered the second, whether one of Hopper's paintings suddenly felt like the perfect imagery for Video games, or if Lana's song, which had an almost hypnotic effect on me, revealed a connection with the American painter. In any case, this short film was not meant to be an ordinary, boring slide-show with some music slapped on it. Or so I hoped :-)


A warning first, there are some spoilers in the following explanations, so have a look at the video first if you want to have a fresh eye on it.





I saw many of Hopper's paintings in Düsseldorf and in London over the years, and without a doubt, the characters in his universe expressed a feeling of loneliness, they seemed lost in their thoughts as well; in the case of couples, a certain disconnection could be inferred. To me, there was a dimension of alienation from oneself, and from one's environment: not only the characters were lost in themselves/out of themselves, but also the surrounding places created a space wherein the people were excluded. This was the link to LDR's song: her music was gripping from the start, taking me into a state of nostalgia and longing, into a mood similar the one in the paintings. 

The song oscillated into two worlds: the wished-for reality and the actual, harsh, one-way love affair she clings to, alienating her own personality in the process. Although there were ambiguities in the meaning of some parts of the song, the short film kept focussed on one simple storyline, trying to address the mood rather than sticking stricto sensu to the lyrics.



The first scene was the only one presented from the man's perspective: the song's introduction was rather short and ominous (minor mode, bells), so I decided to show the man in his "fast car", driving to meet Lana's character, driving her destiny as if she were a toy to him. The first painting introduced was the gas station: I used a trick to make a fake 3D effect on it to add relief and life to it; didn't we all wish to walk "inside" a picture at some point? I applied this effect to most of the paintings in the short film.


The next scene had to show the lighthouse hill. Most of the action took place at night in the short film, so I changed the original painting colors to a darker tone as you can see here to give a dawn-like impression:





She was waiting for him (getting the beers and herself ready), and almost as soon as he arrived they got inside the house into her bedroom, which happens on cue when "video games" was sung. 
Again, I modified the painting to help for continuity by adding one of her shoes in sight, and setting the scene at night. On cue with "the world was built for two", the woman was progressively set aside the decor to highlight her loneliness, and her frailty (naked), in contrast with the lyrics.


They talked for a short while after that, on the patio, and he left as fast as he came. When she said "... loving you", he disappeared! The song continued: on the keyword "stars", some stars of the night sky shone. The scene was slowly panned to the left then transitioned on the image of windows to suggest a potential escape from the situation, but she found herself in another room, alone, contemplating "outside", i.e. interval moments when he was not around. Again, the painting was touched up to ensure the character was perceived as the same woman:




Finally, the last painting shown was the sunny empty room: she, her real personality, was absent from that scene altogether, her life hence deserted. The room went into space, where she did not have much to hang on to, where air was rarefied: and so she fell in the silent void, watching the empty remains of her relationship vanish in the far horizon.


Fans over the internet have hinted that maybe the "video games" referred to  in the song had more to do with blue movies. I went along with this interpretation because it felt in line with the mood of the 60s exploitation films; it also accentuated the level of alienation that the singer evoked, maybe she became fixated on what the "bad girls" could do, and that she could not, despite her love/infatuation for him? That's why there is a super 8 camera in the background of the end title.







Tuesday, May 29, 2012

Un survivant du massacre de Houla raconte

Ils sont arrivés en blindés et il y avait aussi des tanks. Ils ont tirés 5 fois dans la porte d'entrée de notre maison. Ils ont dit vouloir Aref et Shawki, mon père et mon frère. Puis ils ont demandé où était mon oncle, Abu Haidar. Ils connaissaient bien son nom.
Tremblant de peur, le garçon s'éloigna de l'entrée de sa maison alors que des hommes armés tuaient méthodiquement chaque membre de sa famille devant lui.

Ma mère hurlait: "Que voulez vous à mon mari et à mon fils?". Un homme, chauve et portant une barbe, la mitrailla de haut en bas à partir du cou. Ils tuèrent alors ma sœur Rasha, avec la même mitraillette. Elle avait cinq ans. Ensuite, ils tirèrent dans la tête de mon frère Nader et dans son dos. J'ai vu son âme quitter son corps, juste devant moi.
Ils m'ont tiré dessus, mais la balle m'a manqué et je n'ai pas été touché. Je tremblais tellement que je pensais qu'ils m'apercevraient. Je me suis barbouillé le visage de sang pour passer pour mort.

...En sortant de la maison, le garçon dit que les hommes en armes trouvèrent les 3 hommes qu'ils recherchaient. Ils les exécutèrent. "Ils ont tiré sur mon père et sur mon oncle. Puis ils ont vu Aref, mon grand frère, près de la porte. Ils l'ont aussi tué."

Ma traduction. Expressions mises en caractères gras ou italique par moi-même.
Source en anglais: Guardian online http://www.guardian.co.uk/world/2012/may/28/houla-massacre-survivor-boy-syria

Mon commentaire: un mot qui est prononcé dans l'article d'origine est celui de Shabiha: des groupes paramilitaires qui ont maintenu Assad au pouvoir, et ont été développés par ce dernier. Ils auraient perpétrés ce massacre, allant systématiquement de maison en maison, tuant des familles entières. De plus, ces groupes sont également connus pour la perpétration de viols de mineures, mutilations et autres tortures. Ils n'en n'ont pas le monopole dans le monde, mais ils sont chargés d'appliquer la terreur contre les rebelles anti-Assad. Combien de temps la RUSSIE et la CHINE vont-ils pouvoir tenir leurs politiques pro-Assad?




Sunday, May 27, 2012

RodneyVision: Eurovision @ Azerbaijan

I was a big fan of the Eurovision song contest, every year I watched it, and even sometimes had a party to celebrate along. However, this year I won't be watching it. This year its organisation has gone one dictatorship too far: Azerbaijan (I guess that was already the case back in 2008). The show, by default, will condone the regime, unless artists decide to show their support to the people of Azerbaijan. And so I was rather angry most morning about this, and eventually decided to craft this video clip in the course of a few hours (I have to apologize for the many glitches in it) to vent my resentment by doing an illustration of the Eurovision seen from "the other side".

J'étais un fan de l'Eurovision jusqu'à aujourd'hui, mais l'organisation cette année (en fait, depuis 2008) est allée trop loin dans le "déni de dictature", et donc, je ne verrai pas ce soir Anggun se lever fièrement au nom des droits de l'homme et se baillonner en signe de protestation...
Afin de me calmer, j'ai réalisé ce petit film à la va-vite cet après-midi (il reste encore des glitches dedans...). Je vais mieux maintenant que ce film est posté, mais ce n'est pas le cas de l'Azerbaidjan.

Il faudra revoir cette liste des pays participants à l'Eurovision...





(Music "Sabina Babayeva-When The Music Dies" (c) EMI)

Tuesday, May 22, 2012

KERDRO - Peinture en cours / Work in progress

Voilà un diptyque que je suis en train de réaliser, une inspiration tout aussi exotique que mes deux précédentes peintures: la Bretagne.



Sunday, May 13, 2012

Rodney in the Land of Nod - Rodney au pays de Nod

Synopsis
Rodney is back in a fantastic and poetic adventure that will take him to the "land of Nod". After learning a little more about his life, we will follow him in a trip to remember, from hell to heaven, in a fantasmagorie based upon the works of Hieronymus Bosch, to the whispered sound of Robert Louis Stevenson's poem "In the Land of Nod".

Rodney est de retour pour une aventure poético-fantastique, qui l'amènera au pays de Nod. On y découvrira un peu plus sur le monde intime de Rodney, avant de le suivre au cours de son voyage mémorable, l'emportant des enfers aux cieux, dans une fantasmagorie basée sur les peintures de Hieronymus Bosch. Le poème, murmuré comme on murmure aux enfants une comptine nocturne, a été écrit par Robert Louis Stevenson et publié dans son livre "A child's garden verses" en 1885; ce poème est très connu dans la culture anglo-saxonne.

Voici le lien pour mon court-métrage/Link to my short film:  

Description
The  adventure is based on Hieronymus Bosch's triptych known as "The garden of earthly delights". The painting becomes magically animated and takes a life of its own for a few minutes. I am totally fascinated by this painting, and no wonder scholars have been pondering at it for the last 500 years: it is a visual labyrinth where symbols enrich every square inch, meaning is created at every brush stroke of the artist, a fabulous landscape of mankind past, present and future is depicted. It was an opportunity for me to "get in it" and imagine what this painting could be in the "real", 3D world. If I had time (and money!), it would be a marvellous project to re-create Bosch's world in a virtual 3D environment to allow one to stroll through hell or the interesting central panel, or talk to god whilst he is setting in motion the basis of our patriarchal western culture, for the worst as far as I can make of it.
The master piece itself remains ambiguous: it might have been an altar piece, but not for your average 15th century catholic church, rather for a private patron, maybe a follower of gnosticism. The panels read from left to right, from the garden of Eden, to the central panel where pre-sin innocent life is shown, to hell where you would go because of your bad actions; however, because I more of an optimist, I showed Rodney fall straight to hell, then escape punishment to enjoy life (and wings) in the central panel: the paradise on Earth that we, humans, should aim at creating for ourselves.
The soundtrack I put together follows closely Rodney's actions and environment to make the whole adventure more present to the senses: sound of a mandolin, dices thrown on a wooden board, creatures crawling on a lake's bank, etc. Rodney's opening theme was provided by Kevin McLeod at incompetech.com: it gave my character a little cartoonesque side, with a hint of mystery. I found the poem read on internet by SnarkyWhispers when I was looking for some ASMR (http://asmr.wikia.com/wiki/ASMR_Wiki) videos, I thought it would match my scenario perfectly, adding a touch of innocence to Rodney (a sleeping baby :-) and a link to the different parts of the film.

Cette nouvelle aventure est basée sur le triptyque de Hieronymus Bosch "Le jardin des délices". Il devient magiquement animé dans mon court-métrage. Cette peinture m'a toujours fasciné par sa richesse d'expressions, ses détails fouillés, et surtout un certain modernisme graphique, j'ai peine à croire qu'elle ait été réalisée il y a plus de 500 ans, montrant notre humanité imaginée, celle du XVème, et celle d'aujourd'hui en un tableau magistral. Si j'avais du temps et de l'argent, j'aimerais entrer plus en avant dans cette oeuvre et en créer une animation 3D virtuelle complète afin que tout à chacun puisse s'y promener, rencontrer dieu au moment où toute notre culture européenne s'embarqua dans le patriarcat, pour le pire, se baigner dans le lac, voler au-dessus des spires organiques etc.
Ce triptyque n'était probablement pas destiné à reposer sur un autel catholique, mais a été probablement commandité par un client de Bosch pour son usage personnel, peut-être pour un autel gnostique. Les paneaux se lisent de gauche à droite, mais j'ai préféré montrer Rodney qui tombe d'abord en enfer avant de s'en échapper pour les cieux meilleurs du panneau central: la paradis que nous, humains, devrions vouloir réaliser sur terre ici et maintenant.
L'environnment sonore suit Rodney pour évoquer son univers de façon la plus réaliste: un morceau de mandoline, des dés sur du bois, le bruissement du vent dans les arbres etc. Le thème d'ouverture vient de Kevin McLeod (incompetech.com): il donne à Rodney un côté BD d'une part, et mystérieux d'autre part. Le poème est lu part SnarkyWhispers: je l'ai trouvée sur internet quand je cherchais des videos ASMR (), et je me suis dit que son interprétation irait bien avec mon script,  donnant une touche d'innocence supplémentaire à Rodney (ce poème est un peu une berceuse, évoque le sommeil des enfants), et liant les différentes parties du film.

Voici le lien pour mon court-métrage/Link to my short film:  

Autres liens/Links
Rodney's first adventure
SnarkyWhispers on YouTube
Hieronymous Bosch - The complete works by Hieronymous Bosch Slideshow, eCards, user comments, more than 270 images, biography and more!


Tuesday, May 8, 2012

Rodney - next adventure coming up soon!

I have been editing the new short film for the past 4 weeks, another few days and it will be ready for an audience! Here is a photo still below: the  adventure is based on Hieronymus Bosch's triptych known as "The garden of earthly delights". The painting becomes magically animated and takes a life of its own for a few minutes. I am totally fascinated by this painting, and no wonder scholars have been pondering at it for the last 500 years: it is a visual labyrinth where symbols enrich every square inch, meaning is created at every brush stroke of the artist, a fabulous landscape of mankind past, present and future is depicted.

The new adventure is called: "Rodney in the land of Nod".

Still Picture from "Rodney in the land of Nod"
Short clips are available here http://jmj-on-dehiscence.blogspot.fr/2012/04/rodney-comes-back-le-retour-de-rodney.html

Thursday, April 26, 2012

Sarkozy: il faut savoir choisir ses amis

Non content d'être une girouette électorale, les éructations fascistes et les vents de racisme orientent le candidat Sarkozy, et président de tous les français pour le moment, dans une direction dangereuse. S'il voulait agrandir la fracture sociale et donner le signal aux forces violentes de l'extrême droite, il n'aurait pas pu faire autrement!

J'en appelle à l'humain dans Sarkozy: citoyen Président, change ton entourage, il ne t'amènera pas au panthéon, mais bien à l'humiliation.




Saturday, April 21, 2012

Rodney comes back / Le retour de Rodney

Rodney revient, toujours en stop-motion, pour une nouvelle aventure. Voici quelques images de mon prochain court métrage avec lui, dans une histoire bien étrange :-)

Rodney comes back, in a new stop-motion adventure. Here are a couple of sneak previews.

Preview 1:
Preview 2:

Wednesday, April 18, 2012

Alcôve - nouvelle peinture

Une nouvelle peinture, encore une fois sur le thème de Petra, comme Half-night l'était aussi (voir Half-Night dans mon blog). J'essaye de retrouver les couleurs et textures du désert comme celles d'une simple pierre, le macrocosme qui répond au microcosme en quelque sorte.

Les Nabatéens (habitants de Petra) creusaient des alcôves dans la pierre pour y adorer leurs dieux et déesses du moment; de même, ils sculptaient aussi des visages dans cette pierre, comme l'ont fait d'autres peuples avant eux. Pour moi, on dirait qu'il s'agit d'un vide mystérieux dans l'espace, temple et déité en une seule représentation, une présence invisible mais réelle car délimitée dans la pierre, des yeux fantômes contemplant les éons, depuis l'oasis fabuleuse des nabatéens jusqu'au désert présent, fait d'abandon et de déboisement.

Images sur YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=Wu_Vb0QyrW8

Ou bien directement ici:

Friday, April 13, 2012

Early Anonymous

The anonymous movement dates back from c.a. 7 000 BCE :-)
Le mouvement Anonymous (anonyme) date d'au moins l'an 7000 AEC!

pre-ceramic stone mask
Neotlithic Pre-ceramic Stone Mask

Friday, March 30, 2012

Half-Night: new painting

Hello All,

Here is a presentation on my latest painting, originally inspired by the area of Petra (Jordan). It was made to illustrate the short novel "The Desert Dreams parable" (which you can read here).

(Acrylics on canvas, 100cm x 50cm.)


You can view the presentation below or go directly to YouTube http://youtu.be/KMQ6-ewSlMo.


Friday, March 23, 2012

Les promesses, c'est gratos

« Je veux si je suis élu président de la République que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. » ; « Le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a plus un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s'en trouvera remis en cause. »
- Nicolas Sarkozy, campagne présidentielle 2007.

Wednesday, March 14, 2012

Alice fuyait son bonheur - 34


Alice: I did this big mistake, one zero but an important one!
Pierre: Do you mean Mr. Dauville offers only 500 francs?
Alice: The mistake is the other way round. It is 50,000 francs.
Pierre: Tell me I am not dreaming... 50,000! It's more than my granny will ever need!

Tuesday, March 13, 2012

Nicolas Le Pen

Traduction
Le Wall Street Jounal en ligne vient de titrer sur le petit Nicolas: "Nicolas Le Pen - Même en France, les propos xénophobiques du président français sont considérés cyniques".

Je continue par une  traduction d'un extrait de l'article:
"[Fermer les frontières] est un plan hideux, non seulement en rapport du registre des sentiments sur lequel il joue, mais il est également  un cas d'école de méconnaissance économique. Une des menaces principales contre l'état providence à la française est le vieillissement de sa population (qui de plus vit de plus en plus longtemps) et le taux de natalité qui, bien que le plus élevé en Europe, reste en-dessous du  taux de remplacement naturel. A moins de changements culturels drastiques, seule l'immigration peut fournir les travailleurs nécessaires pour payer les retraités et personnes dépendantes.

La vraie tâche importante du gouvernement français est de faire en sorte que ces immigrants soient intégrés correctement, et de créer des conditions économiques dans lesquelles ils peuvent prospérer en ligne avec le reste de la France. M. Sarkozy sans aucun doute comprend cela. Mais comprend-t-il aussi que c'est un cynisme aussi transparent que celui-ci qui l'a mis en difficulté politique?"

Références
Article du Wall Street Journal (en anglais)

Mon image du jour pour terminer....



Et toujours un peu de musique grecque sur fond de campagne ici

5/5 The parable of the desert

The Oniris has been growing for 3 years now, and for 3 years I had lucid dreams about the desert. The dreams came and went unexpectedly, leaving a faint feeling of regret: the regret to not be able to know these people and times better, to help them in their struggles. Their hearts and mine were no different, we belonged.

The door bell rang. My birthday was coming up, so I thought I would invite some neighbours and colleagues for a party. My partner went to the door: she welcome in my old friend, the one who had brought me this marvellous plant, he was early, as usual. He introduced us two years ago, they had worked on the same site, for the institute. 

The veranda was wide open, there were random chairs scattered around the rugged coffee table. A spring rain had left the air smelling fresh and anew, the sun was daringly warm and brilliant, a perfect moment. We sat down, looking out at the garden. She brought back my friend’s favourite drink, almond milk mixed with honey and orange flower water. 

I told him my latest dream, he nodded his head, listening to the story. “It is so frustrating... never able to be there for real! I could feel everything they felt, from despair to hope, pain and joy, everything!”, I said, “In the morning, this”, I showed the house, “seems to be the shadow of another existence, not that I don’t want to be here of course”, I added looking at my partner; she smiled back, she has heard my stories before. “I miss meeting them, I wish I was there to give them a hand; If only I could travel back in time!”, I said; “That, you can’t”, my friend replied, “these people are long dead if they existed at all, although I retold some of your dreams to an archaeologist friend of mine, who was able to check their veracity. Some were nomads, others were migrants, and eventually a few became our ancestors, we could venture that guess. They did disagree with each other a lot though, back then, dissent and violence were rife, human rights unknown. And see!”, his arms opened as to embrace the whole landscape, “this is them...”. Beyond our lush garden, a few young trees lined the street - it was a new suburb -, silent electric cars zipped through, the community park spread further down in the rainbow of its water works, further still, the mountains shone ochre and red under the sun light, with patches of green where new resources were deployed, the large white limestone vein on the cliff side looking like the bone of a giant. “That landscape, it could be anywhere on Earth” I thought. “The best time is always here and now”, said my friend as if he happened to read my thoughts, “my little plants cannot take you then, nor could you travel there”, he pointed his finger at the sky, “you, me, all of us, are both the link and the linked with all this, so whatever you do, however small, will affect everyone.”; I understood his point quite well.  He then added: “For example, just telling your dreams already started a movement.”

Before I could answer, the door bell rang again. “I am going to help with the drinks”, I said with a smile, “for now”. I stood up and left them sitting in the veranda, my partner caressing her pregnant belly.

Monday, March 5, 2012

Oscar meilleur documentaire: Sharmeen Obaid-Chinoy

Sharmeen Obaid-Chinoy vient de recevoir en Février dernier un oscar pour son documentaire "Saving Face" (Sauvons la face/le visage). Ce documentaire raconte les histoires de quelques femmes qui ont survécus à une attaque à l'acide; il suit également le chirurgien Parkistano-britannique Mohammad Ali Jawad qui tente de leur reconstruire le visage.

 Voir aussi mon article Le visage de l'ignorance.



Saturday, March 3, 2012

Le monde selon Marine Le Pen

"Une pute, ... une prostituée... Elle veut être payée pour baiser, elle veut baiser tellement qu'elle ne peut se payer les moyens de contraception!", disait Rush Limbaugh dans son émission de radio, une des plus écoutées aux US. Il parlait de Sandra Fluke, une étudiante qui défendait le principe du remboursement des méthode de contraception.

Limbaugh est un homme de la droite conservatrice américaine, à ses cotés, Sarah Palin ferait figure de militante écolo. Et qu'insulte-t-il? Le droite des femmes à un libre accès au méthodes de contraception. Les US n'ont pas de couverture médicale universelle, même le système Medicaid (une assurance fédérale)  ne couvre pas les plus pauvres, en conséquence, l'accès à la contraception (et à l'avortement, prix variants de $150 à plus de $600 selon les états) est réfusé aux plus démunies. Les enjeux américains sur l'augmentation de la couverture sociale dépasseraient ici ma modeste rubrique, mais vous pouvez toujours lire Obama en contexte (Huffington post français).

Mais que désirent donc la droite et et l'extrême droite françaises? Nous entraîner sur cette pente injuste, niant solidarité et liberté pour affirmer profit et injustice. Notre futur incertain peut-être décrypté dans les affres de cette Amérique libérale, on retrouve les orientations dangereuses de nos politiques de droite, ainsi que la rhétorique machiste, paternaliste et franchement insultante des droites du monde entier.


Références:
cliquer ici pour l'extrait de l'émission de Limbaugh

En voilà le texte retranscrit:
"What does it say about the college co-ed Susan Fluke [sic] who goes before a congressional committee and essentially says that she must be paid to have sex -- what does that make her? It makes her a slut, right? It makes her a prostitute," Limbaugh said. "She wants to be paid to have sex. She's having so much sex she can't afford the contraception. She wants you and me and the taxpayers to pay her to have sex."

Et pour les sourds: la droite de la droite n'est pas à gauche! Si la droite se moque des pauvres, des faibles, des ouvriers et des classes moyennes pour favoriser leurs amis riches, la droite de la droite est encore pire!


Friday, March 2, 2012

Voilà! In view, a humble vaudevillian veteran

Voilà! In view, a humble vaudevillian veteran cast vicariously as both victim and villain by the vicissitudes of Fate. This visage, no mere veneer of vanity, is a vestige of the vox populi, now vacant, vanished. However, this valorous visitation of a bygone vexation stands vivified and has vowed to vanquish these venal and virulent vermin vanguarding vice and vouchsafing the violently vicious and voracious violation of volition! The only verdict is vengeance; a vendetta held as a votive, not in vain, for the value and veracity of such shall one day vindicate the vigilant and the virtuous. [laughs] Verily, this vichyssoise of verbiage veers most verbose, so let me simply add that it's my very good honour to meet you and you may call me "V".

From http://en.wikiquote.org/wiki/V_for_Vendetta_%28film%29

Monday, February 27, 2012

Oscars 2012

Un panel de vieux blancs riches a donc décidé des récompenses suivantes:
  • Oscar du meilleur film : « The Artist » ;
  • Oscar de la meilleure actrice : Meryl Streep, « La Dame de fer » ;
  • Oscar du meilleur acteur : Jean Dujardin, « The Artist » ;
  • Oscar du meilleur réalisateur : Michel Hazanavicius, « The Artist » ;
  • Oscar du meilleur second rôle masculin : Christopher Plummer, « Beginners »
  • Oscar du meilleur second rôle féminin : Octavia Spencer, « La Couleur des sentiments » ;
  • Oscar du scénario original : Woody Allen, « Midnight in Paris » ;
  • Oscar du scénario adapté : « The Descendants » ;
  • Oscar de la musique originale : « The Muppets » ;
  • Oscar de la musique : « The Artist » ;
  • Oscar des effets spéciaux : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du meilleur film d'animation : « Rango » ;
  • Oscar du documentaire : « Undefeated » ;
  • Oscar du mixage son : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du montage sonore : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du meilleur montage : « Millenium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes » ;
  • Oscar du film étranger : « Une séparation » ;
  • Oscar du maquillage : « La Dame de fer » ;
  • Oscar des costumes : « The Artist » ;
  • Oscar de la photo : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar de la direction artistique : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du court métrage animé : « The Fantastic flying books of Mr. Morris Lessmore » ;
  • Oscar du court métrage documentaire : « Saving Face » ;
  • Oscar du court métrage : « The Shore ».

Friday, February 24, 2012

Débat Mélenchon-Le Pen

Pas vraiment une surprise. L'affront national refusa le débat après maints gestes grandiloquents vers Pujadas (le présentateur de l'émission), afin de cacher leur manque de substance et de cohérence. Manque de cohérence entre les paroles et les actes que Mélenchon fut prompt à mettre au clair pour tout le monde (support pour les femmes annoncé, votes de Le Pen au parlement européen).
Manque de substance: Mélenchon n'a pas eu peur du vide ce soir là! En face de lui, un abîme silencieux, le monde du silence, le parti soit-disant respectueux de ses membres, qui cependant refuse de parler et de participer en démocratie élémentaire: le débat d'idées.

Les styles des extrêmes se ressemblèrent dans l'usage d'images fortes et caricaturales, d'attaques personnelles, mais Mélenchon sut rester un orateur préparé et intelligent.Le Pen s'est montrée hautaine et pleine de morgue à l'extérieur: je redouterais un jour de voir son intérieur se montrer au grand jour, sans nulle doute à l'image de son père et des "Wurzel" (racines) de son parti politique.

Quand est-ce que les milieux défavorisés ou en précarité comprendront-ils que la droite de la droite, en politique, est toujours une droite: la ligne droite qui les a mis dans la pauvreté.


Wednesday, February 22, 2012

Dansons le Sirkozy

Le cirque médiatique... le cirque... le CIRCUS! Mais bien sûr, hommage (et parodie) aux Monty Pythons, qui j'espère me pardonneront. Retrouvons Sarkozy, le regard perdu dans le bleu azur d'une mer calme et lointaine, sur un air de sirtaki: les vacances quoi!

http://www.youtube.com/watch?v=akxr43KLijs

Media circus in France for the presidential elections... circus... circus... hmmm... the Monty Pythons of course, if they forgive me for this parody. Sarkozy, gazing at the blue (agean) sea, on an air of sirtaki: looking forwards to holidays!

Monday, February 20, 2012

Citations marquantes de la Ve république

Mon petit florilège de citations de présidents de la Ve République. Le choix en est, évidemment, arbitraire et tout à fait à mon goût. Pour inspiration et se rafraîchir les idées. Vivement une VIe!
 
Un régime ne sait se défendre que s’il sait se réformer.
- René Coty

Le président de la République ne saurait être confondu avec aucune fraction. Il doit être l’homme de la nation tout entière, exprimer et servir le seul intérêt national.
- Charles de Gaulle

Pour moi, le rôle du Sénat n’est pas d’applaudir par principe ce qui lui est proposé par le Gouvernement, quel que soit celui-ci d’ailleurs, ni de pratiquer non plus une opposition systématique. Le Sénat doit être un censeur vigilant, indépendant et objectif, et poser en quelque sorte au pouvoir exécutif une interrogation permanente.
- Alain Poher

 Le gouvernement ne peut dépendre pour sa vie et pour son autorité que du peuple.
- Georges Pompidou, Discours du 22 Mai 1968

On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois.
- Valéry Giscard d'Estaing 

Et je n'ai pas besoin de lire les sondages, qui disent le contraire, une opinion majoritaire est pour la peine de mort. Eh bien moi, je suis candidat à la présidence de la République et je demande une majorité de suffrages aux Français et je ne la demande pas dans le secret de ma pensée. Je dis ce que je pense, ce à quoi j'adhère, ce à quoi je crois, ce à quoi se rattachent mes adhésions spirituelles, ma croyance, mon souci de la civilisation, je ne suis pas favorable à la peine de mort.
- François Mitterrand

Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.
- Jacques Chirac

Casse-toi alors, pauvre con.
- Nicolas Sarkozy
 
La politique la plus coûteuse, la plus ruineuse, c’est d’être petit. 
- Charles de Gaulle

Sarkozy: la france forte

Non seulement il se déclare candidat sur une chaîne de TV privée au lieu de France2 ou même France Ô (que je regarde régulièrement cela dit en passant), mais en plus son affiche nullissime utilise une vue grecque: Photo mer Égée

J'espère que l'argent des contribuables n'y aura pas... contribué.

Et M. Le Pen défend les produits français: Sauf pour les bannières faites en Chine...

Sarkozy: reportage de la TV Suisse Romande

A voir absolument, un reportage très édifiant et inquiétant de la TVSR. Les journalistes français sont muselés, la terreur de la clique Sarkozy règne. Reportage de 28 minutes, à voir!

 http://www.bu2z.com/video/reportage-sarkozy-censure.html

Qui nomme les directeurs des medias français? Le président français.
Quel pays a eu le plus de perquisitions de journalistes et de gardes a vue de journalistes? Hongrie? Pologne? France?
Chaque voyage présidentiel voit la colère populaire s'exprimer de plus en plus: qui en fait part dans les medias?
Qui a entendu parler de "Neuilly communication"?

http://www.bu2z.com/video/reportage-sarkozy-censure.html


Friday, February 10, 2012

Alice fuyait son bonheur - 33


Alice: I am honest, because you are not!
Roger: This young man toubled you, didn't he?
Alice: Maybe, but it does not matter. What is important today is that his work  gets the money it deserves
Roger: Alice... will you marry me if I abide by your costly whim?
Alice: And if I tell you 'no'?
Roger: your protégé will have worked in vain on his carburator...
Alice: very well, you have my promise.

Elle en épouse un autre par amour, faut le faire!

Sunday, February 5, 2012

La haine attise la Haine

Nos pensées et intentions façonnent notre monde personnel, et ensuite celui de tous... Ceux qui attisent les brandons ne veulent que le chaos et tirer ainsi profit du désordre. C'est une vérité claire, comme lavée au Kärcher. Vivement le printemps.


Thursday, February 2, 2012

Snow - whispered relaxation video

Here is my first video to help relaxation/mindfulness, taking the opportunity of a recent snow fall where I live. I hope it is enjoyable, leave me some feedback if you have the time please.



Tuesday, January 24, 2012

Le visage de l'ignorance

Le Scoop (Le scoop - festival européen de journalisme) affiche sur son site quelques lignes en souvenir du journaliste Gilles Jacquier, qui avait reçu le grand prix Calderon du scoop en 2009. Ce travail remarquable à Kandahar m'a choqué à plus d'un titre. Cependant, au sujet Zizza, brûlée vive à 14 ans par sa belle-famille, j'ai eu un spasme violent à l'écoute de cette phrase (voir le documentaire) "...tout cela, c'est le résultat d'une société pleine d'ignorance".

Plusieurs heures après avoir vu et entendu ça, je tremble encore devant mon clavier. Je tremble de rage, je tremble d'impuissance, et je pleure pour ces destins que je ne peux aider ou améliorer, ces souffrances inutiles.

Le terme ignorance est mal choisit: un ignorant ne va pas chercher sans le savoir de l'acide sulfurique, un ignorant ne va pas monter une embuscade et arroser d'essence sa belle-fille, sa femme, sa soeur. Un ignorant n'ignore pas le mal qu'il fait, un ignorant voit la souffrance infligée et ne peut s'empêcher de la ressentir. Un ignorant connaît la gravité d'une "punition". Un ignorant ne devient pas un docteur de la foi, un père de famille travailleur, un oncle qui recueillit une orpheline. Un être humain le peut: un humain peut décider de faire souffrir ou de soigner. Un humain en bonne et due forme va CHOISIR de défigurer une personne, de l'enterrer vivante, de l'infibuler.

Qui veut de ces sociétés où la haine et le conformisme sont les seuls maîtres?

Pas moi. N'acceptons pas cela ici ou ailleurs, maintenant ou dans le futur. C'est notre combat de dignité humaine.


Références:

Extrait de la video sur les attaques à l'acide

Monday, January 23, 2012

Alice fuyait son bonheur - 32

Roger: I alone can sell his carburator, and he knows it very well as he came to me in the first instance.
Alice: So make him a honest offer.
Roger: Alice, you dont know about business... but I love you.
Alice: Surgery can save Brevan's sister; she is almost blind. He works in a garage to provide for all.
Roger: Oh please, dont make me cry.
Alice: That is my intent... I want 50,000 francs for them...
Roger: This is madness!



Tuesday, January 17, 2012

Alice fuyait son bonheur - 31 (mais va souffler dans le sifflet!)

Alice: no way I associate myself with your scheme. I have done too much already, by ignorance.
Roger: will explain what you mean?
Alice: You know. And I will explain this to Pierre Brévan...
Alice:... you are about to spoil millions off him... I will never be your accomplice, never!
Roger: Really? And what is it you want to do?
Alice: Tell him the truth.
Roger: You poor sod... what good the truth would do him?

Un peu d'anglais:

Whistleblower ( "tireur de sonnette d'alarme", "carillonneur"): L'expression lanceur d'alerte sert à désigner une personne ou un groupe qui croit avoir découvert des éléments qu'il considère comme menaçants pour l'homme, pour la société ou l'environnement et qui décide de les porter à la connaissance d'instances officielles, d'associations ou de médias, parfois contre l'avis de sa hiérarchie, et parfois sans véritable fondement. À la différence du délateur, le lanceur d'alerte croit ne pas être dans une logique d'accusation visant quelqu'un en particulier mais prétend divulguer un état de fait, une menace dommageable pour ce qu'il estime être le bien commun, l'intérêt public. (wikipedia).

Pays et accords qui protègent les carillonneurs:
  • Royaume-Uni
  • États-Unis (depuis 1912...)
  • Nouvelle-Zélande 
  • Australie 
  • Norvège
  • Japon
  • Afrique du Sud
  • United Nations Convention against Corruption (UNCAC): Enforced in December, 2005
    the Convention has 140 signatories and amongst them 93 states have ratified the provisions. Article 8, 13 and 33 of the convention enumerate the duties of public officials to report matters in case of non-performance of functions by other officials. It further lays protection regime for honest reporters and ensures the maintenance of their anonymity.
  • OECD Convention on Bribery of Foreign Public Officials in International Business
    Transactions (OECD Convention): Ratified by 37 nations, the Convention aims “to address the supply side of bribery by covering a group of countries accounting for the majority of global exports and foreign investment.” Whistleblower regulations are a core part of the Convention where countries are mandated to establish complaint procedures, and to protect whistleblowers in the public and private sector."

Faites le geste citoyen, soufflez dans le sifflet :-) Surtout si vous travaillez dans la finance je dirais...