Saturday, March 3, 2012

Le monde selon Marine Le Pen

"Une pute, ... une prostituée... Elle veut être payée pour baiser, elle veut baiser tellement qu'elle ne peut se payer les moyens de contraception!", disait Rush Limbaugh dans son émission de radio, une des plus écoutées aux US. Il parlait de Sandra Fluke, une étudiante qui défendait le principe du remboursement des méthode de contraception.

Limbaugh est un homme de la droite conservatrice américaine, à ses cotés, Sarah Palin ferait figure de militante écolo. Et qu'insulte-t-il? Le droite des femmes à un libre accès au méthodes de contraception. Les US n'ont pas de couverture médicale universelle, même le système Medicaid (une assurance fédérale)  ne couvre pas les plus pauvres, en conséquence, l'accès à la contraception (et à l'avortement, prix variants de $150 à plus de $600 selon les états) est réfusé aux plus démunies. Les enjeux américains sur l'augmentation de la couverture sociale dépasseraient ici ma modeste rubrique, mais vous pouvez toujours lire Obama en contexte (Huffington post français).

Mais que désirent donc la droite et et l'extrême droite françaises? Nous entraîner sur cette pente injuste, niant solidarité et liberté pour affirmer profit et injustice. Notre futur incertain peut-être décrypté dans les affres de cette Amérique libérale, on retrouve les orientations dangereuses de nos politiques de droite, ainsi que la rhétorique machiste, paternaliste et franchement insultante des droites du monde entier.


Références:
cliquer ici pour l'extrait de l'émission de Limbaugh

En voilà le texte retranscrit:
"What does it say about the college co-ed Susan Fluke [sic] who goes before a congressional committee and essentially says that she must be paid to have sex -- what does that make her? It makes her a slut, right? It makes her a prostitute," Limbaugh said. "She wants to be paid to have sex. She's having so much sex she can't afford the contraception. She wants you and me and the taxpayers to pay her to have sex."

Et pour les sourds: la droite de la droite n'est pas à gauche! Si la droite se moque des pauvres, des faibles, des ouvriers et des classes moyennes pour favoriser leurs amis riches, la droite de la droite est encore pire!


Friday, March 2, 2012

Voilà! In view, a humble vaudevillian veteran

Voilà! In view, a humble vaudevillian veteran cast vicariously as both victim and villain by the vicissitudes of Fate. This visage, no mere veneer of vanity, is a vestige of the vox populi, now vacant, vanished. However, this valorous visitation of a bygone vexation stands vivified and has vowed to vanquish these venal and virulent vermin vanguarding vice and vouchsafing the violently vicious and voracious violation of volition! The only verdict is vengeance; a vendetta held as a votive, not in vain, for the value and veracity of such shall one day vindicate the vigilant and the virtuous. [laughs] Verily, this vichyssoise of verbiage veers most verbose, so let me simply add that it's my very good honour to meet you and you may call me "V".

From http://en.wikiquote.org/wiki/V_for_Vendetta_%28film%29

Monday, February 27, 2012

Oscars 2012

Un panel de vieux blancs riches a donc décidé des récompenses suivantes:
  • Oscar du meilleur film : « The Artist » ;
  • Oscar de la meilleure actrice : Meryl Streep, « La Dame de fer » ;
  • Oscar du meilleur acteur : Jean Dujardin, « The Artist » ;
  • Oscar du meilleur réalisateur : Michel Hazanavicius, « The Artist » ;
  • Oscar du meilleur second rôle masculin : Christopher Plummer, « Beginners »
  • Oscar du meilleur second rôle féminin : Octavia Spencer, « La Couleur des sentiments » ;
  • Oscar du scénario original : Woody Allen, « Midnight in Paris » ;
  • Oscar du scénario adapté : « The Descendants » ;
  • Oscar de la musique originale : « The Muppets » ;
  • Oscar de la musique : « The Artist » ;
  • Oscar des effets spéciaux : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du meilleur film d'animation : « Rango » ;
  • Oscar du documentaire : « Undefeated » ;
  • Oscar du mixage son : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du montage sonore : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du meilleur montage : « Millenium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes » ;
  • Oscar du film étranger : « Une séparation » ;
  • Oscar du maquillage : « La Dame de fer » ;
  • Oscar des costumes : « The Artist » ;
  • Oscar de la photo : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar de la direction artistique : « Hugo Cabret » ;
  • Oscar du court métrage animé : « The Fantastic flying books of Mr. Morris Lessmore » ;
  • Oscar du court métrage documentaire : « Saving Face » ;
  • Oscar du court métrage : « The Shore ».