Saturday, February 18, 2017

NOWNESS - qu'ajouter?



L'humain est la seule constante, la seule mesure qui puisse exister. Être soi-même, enfin soi-même!, et seulement soi-même: le constat à faire pour une vie heureuse.

Wednesday, January 4, 2017

Moloch I - a dark curtain falls over Nineveh

Acrylics and mixed media, 20x40cm

Voici les quelques fragments de textes anciens qui m'ont inspiré la peinture «'un sombre rideau tombe sur Ninive'/'A dark curtains falls on Nineveh' (Moloch I).

La tablette qui se trouve dans le stock du Louvre, une copie d'une tablette sumérienne écrite par les neo-babyloniens (vers 229 av. J.-C.), décrit le temple du dieu Marduk à Babylone tel que le reconstruisirent les rois de la dynastie babylonienne Nabopolassar (625-605 av. J.-C.), mais elle fait également référence au temple d'Inanna (Ishtar) situé à Ninive. Outre les savants calculs mathématiques, surfaces, hauteurs des temples, il a été retranscrit des missives (réunions?) entre le clergé et le roi (ses envoyés?). La première traduction datait de 1921, et la plus récente de 1975 ; c'est cette dernière que j'ai utilisée, introduisant l'entité Moloch.

Fragment 1 :
Au cours du jour d'Urash du mois de Kislimu, nous (les prêtres d'Ishtar) rencontrâmes Mubeshi (dignitaire du roi) au temple. Les augures annoncèrent une grande agitation,une secousse (tremblement de terre?), que seuls le Roi et Inanna /.../ la menace.

Fragment 2 :
Un sans-terre vint au temple, la folie brûlait dans ses yeux, /.../ un grand trou s'ouvrit dans le sable, un grand silence s'établit sous l'enclume du soleil. Il vit alors 60 fois 30 bêtes en sortir, et une odeur (putride) se répandit. Son avant-bras /.../

Fragment 3 :
Mubeshi demanda les signes de la venue du messager/non-nommé. Inanna ne se prononça pas ce jour là. Mubeshi attendit que la lune fit son cycle complet. /.../ Sîn apparut dans l'oeil du lion, 60 fois 60 années se passeront avant qu'un temple soit bâti pour celui qui erre au-dessus du désert.

Fragment 4 :
/.../ une rumeur descendra du ciel, un feu se lèvera du désert, et la fièvre se répandra dans la population, emportant des âmes et des âmes. Le feu brûlera ces âmes qui n'iront pas rejoindre les ancêtres auprès de Nergal. Les âmes seront emportés par celui qui n'a pas de temple, et des cendres retomberont sur ceux qui auront été épargnés. La cité ne se relèvera pas. Inanna /.../ dirent les prêtres.

Fragment 5 :
Au 11ième jour du mois, le chariot du Roi et Mubeshi arrivèrent pour la cérémonie. La sécheresse menaçait le royaume. Prêtre (le chef des prêtres) fit le signe d'Inanna, et comme il se tourna vers l'Est, il fit aussi le signe d'Ishtar, car elles sont deux et une. L'horizon se troubla. Prêtre fit les deux signes et, de l'horizon tremblant, une violente lumière vint frapper le Roi. Prêtre /.../ Mubeshi releva le Roi, qui dit alors, de sa voix calme et divine : celui qui n'a pas de temple arrive, les yeux du Roi fixèrent l'horizon, comme pour le maintenir à distance, et son nom sera Moloch.